Code de publicité des escrimeurs

Code de publicité des escrimeurs

CONNAITRE L’ESCRIME

ESCRIME

INFO DIVERSES

Code de publicité des escrimeurs

Code de publicité, nouvelles règles de la FIE

 

Lors de leur congrès annuel tenu à Paris en décembre 2018, les règles de parrainage ont été mises à jour, elles permettent davantage d’emplacement pour de la publicité.

Les nouvelles règles de parrainage de la FIE ont été publiées et seront appliquées à partir de la saison 2019/20.

Le CODE DE LA PUBLICITE DE L’ESCRIMEUR SWISS FENCING, fixé dans le code de publicité de la FIE, se trouve ici

Vous trouverez également des informations utiles sur le site de Léon Paul

Si une fédération ou un tireur signe un contrat de sponsoring avec une entreprise commerciale, le logo de ce partenaire de sponsoring peut être fixé aux emplacements suivants:

L’escrime

Encadrement

Mon encadrement sportif, mes Maîtres d’armes, entraineurs, coach physique, magnétiseur et encadrement médical.

Site amis

Je remercie de tout cœur tous mes parrains, mes coachs et ma famille sans lesquels cette aventure ne pourrait pas exister !

Fiche escrime

Fiches informatives sur les armes, les règlements, l’arbitrage, comment entretenir son matériel, les compétitions

Sponsors

UN GRAND MERCI A MES PARRAINS

Code de publicité des escrimeurs

Calculs des coefficients des épreuves d’escrime 2019-2020

Système de points et de pondération

Le classement national est ouvert à tous les tireurs ayant une licence nationale.

Pour les tournois de sélection Continentaux (EU) et Coupe du Monde (CM), le classement est actualisé de façon permanente, c’est-à-dire qu’une épreuve d’une année supprime l’épreuve correspondante de l’année précédente et que les points attribués lors d’une épreuve suppriment les points attribués à la même épreuve de la saison précédente.

Si une épreuve n’a pas lieu pendant la saison en cours, les points acquis de la même épreuve de la saison précédente seront supprimés à la date anniversaire de cette épreuve.

Afin d’obtenir des points, il faut entrer dans le tableau principal. Sans aucun point personnel, il n’est pas possible d’obtenir des points force.

Attribution des Points en Compétitions

Saison 2019- 2020

 

  • Tournois qualificatifs U20 & U17
  • EC et WC Seniors U20 & U17 & U23
  • Circuit National Jeunesse U14 & U17 & U20 – Femme
  • Circuit National Jeunesse U14 & U17 & U20 – Homme

 

Sponsors

UN GRAND MERCI A MES PARRAINS

Code de publicité des escrimeurs

Le respect dans le sport

CONNAITRE L’ESCRIME

ESCRIME

INFO DIVERSES

” Le Respect, l’estime, l’attachement s’acquièrent et ne se commandent pas. “

Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)

LE RESPECT DANS LE SPORT

Respect de soi, des entraineurs, des adversaires, des règles …

Esprit d’équipe, solidarité, échange …

Goût de l’effort, dépassement de soi …

Voici un panel des valeurs attachées à la pratique sportive, valeurs régulièrement mises en avant par beaucoup d’acteurs : (associations, mouvement sportif, entreprises, …).

Cette vision, que le sport véhicule ses propres valeurs, repose sur une idéologie de type consensuelle et remonte aux origines du sport. Le sport ne devrait donc, idéalement, pas subir d’influences extérieures (politique, médiatique, financière, … ).

A cette vision idéologiste s’oppose une théorie plus critique, selon laquelle le sport serait un miroir de la société, et par conséquence des valeurs dominantes de son époque. (Recherche de la performance, individualisme, objectifs économiques, … pour l’époque actuelle.)

Le respect et le sport

Le respect est un sentiment de considération envers quelqu’un, quelque chose, qui porte à traiter la personne ou la chose concernée avec des égards particuliers. C’est également un sentiment de vénération envers ce qui est considéré comme sacré. Le respect se manifeste par une attitude de déférence et le souci de ne pas porter atteinte à l’objet du respect, ni de le heurter inutilement.

Le respect, c’est également, et avant tout “être à l’écoute des autres”, c’est l’un des principes fondamentaux dans le milieu sportif. Il tient une place considérable dans les sports individuels, mais dans les sports collectifs, le respect pour les autres devient un élément impératif à la survie de l’équipe.

Les valeurs du sport

  • Se respecter soi-même.

  • Respecter ses partenaires, et réciproquement …

  • Respecter les entraineurs.

  • Les entraineurs doivent montrer l’exemple et respecter les sportifs qu’ils soient de leur club ou non.

  • Respecter les règlements et les directives validées.

  • Respecter les infrastructures et le matériel.

  • Respecter ses adversaires, et réciproquement …

  • Respecter les arbitres et leurs décisions, l’erreur est humaine …

  • Ne pas tricher car la tricherie introduit une rupture dans l’égalité des chances.

  • Montrer l’exemple, être loyal et être fair-play dans la mesure du possible.

Attention, le respect est une valeur plus profonde que la simple politesse, car il est débarrassé de toute hypocrisie.

Le sport est donc porteur d’un message humaniste, de valeurs morales. Cela en fait un moyen d’éducation exceptionnel, un magnifique outil d’épanouissement de la personne et d’intégration sociale. Pour que l’esprit sportif puisse être préservé, le respect des valeurs humanistes doit prévaloir, en tout état de cause, sur les enjeux de la compétition.

 

” Le respect, pour être véritable, ne doit être mêlé d’aucune crainte. L’homme même ne respecte pas un autre homme, quelque puissant qu’il soit, s’il le craint ; ce n’est qu’à la vertu, au talent naturel et éminent qu’on accorde une déférence respectueuse et volontaire. Mais si l’homme vertueux, si l’homme à grand talent exigent des distinctions, on ne leur doit plus rien. “

Citation de André Grétry ; Les mémoires ou essais sur la musique (1797)

L’escrime

Encadrement

Mon encadrement sportif, mes Maîtres d’armes, entraineurs, coach physique, magnétiseur et encadrement médical.

Site amis

Je remercie de tout cœur tous mes parrains, mes coachs et ma famille sans lesquels cette aventure ne pourrait pas exister !

Fiche escrime

Fiches informatives sur les armes, les règlements, l’arbitrage, comment entretenir son matériel, les compétitions

Sponsors

UN GRAND MERCI A MES PARRAINS

Code de publicité des escrimeurs

L’esprit d’équipe

CONNAITRE L’ESCRIME

ESCRIME

INFO DIVERSES

” La force ne vient pas des capacités physiques, elle vient d’une indomptable volonté “

Mohandas Gandhi

L’ESPRIT D’ÉQUIPE

L’esprit d’équipe implique qu’il existe un lien entre les membres d’un groupe.

Chaque membre du groupe doit avoir la capacité de :

  • participer à l’atteinte d’un objectif partagé
  • collaborer avec les autres
  • privilégier la réussite du groupe plutôt que sa réussite individuelle.

Renforcer l’esprit d’équipe

L’esprit d’équipe est ce qui découle du fait que les patenaires recherchent quelque chose en commun.

  • L’identification de la raison d’être de l’équipe
  • Le développement de la confiance mutuelle
  • Le sentiment d’appartenance
  • La découverte des richesses et complémentarités entre les membres du groupes
  • L’harmonisation des relations et des comportements par la mise en place de règles de vie en commun comprises par tous

Ce ne sont là que quelques exemples, chaque sportif ou groupe aura des attentes différentes...

La dimension collective

La règle d’or

Renforcer la cohésion au sein de l’équipe tout en favorisant l’épanouissement personnel de chacun des participants.

” La cohésion est la résultante de l’ensemble des forces qui agissent sur les membres pour les faire rester dans le groupe, pour les inciter à participer et à coopérer, pour les rendre solidaires. Une même motivation et une identité d’objectifs, jointes à la confiance mutuelle, à la confiance dans le groupe et dans son organisation s’expriment, au niveau du groupe, par la cohésion. ”

Roger Mucchielli  

Pratiquement, la cohésion d’équipe est ce qui fait qu’un groupe de personnes à un « potentiel » supérieur à la somme des « potentiels » de chacun des équipiers.

Le défi pour un entraineur ?

« Manager une équipe n’est pas égal à manager une somme d’individus »

L’entraineur doit prendre soin de chaque individu tout en cultivant l’esprit d’équipe.

Sans cet esprit, le risque est qu’une équipe peut devenir un groupe d’individualités distinctes et que des objectifs collectifs ne soient jamais atteints.

Les piliers pour faire d’un groupe une équipe

Les valeurs

Les valeurs comme fondation pour la création d’une équipe

Il n’existe pas réellement de mot pour définir la nature d’une valeur. On parle par exemple, de caractéristiques personnelles, de traits de comportements, de règles personnelles ou encore de normes de conduite.

En lançant une recherche sur internet, on trouve des valeurs par centaines : humilité, tolérance, respect, bienveillance, sécurité, etc.

Dans notre vie courante, nos valeurs nous permettent de prendre des décisions. Elles forment « une sorte de guide » issu de notre vécu, notre éducation et nos expériences, qui oriente nos choix et nos comportements.

Les valeurs sont  à l’origine des comportements et des prises de décisions, il est donc primordiale que les membres d’une même équipe possèdent quelques valeurs similaires ainsi;

  • Face à une même situation, les membres de l’équipe vont naturellement et rapidement adopter un comportement allant dans le même sens.
  • Les prises de décisions communes seront cohérentes, elles vont apporter plus de confiance et de liberté d’action au groupe.
  • Chaque membre de l’équipe va se sentir à l’aise avec les décisions à prendre et les comportements à d’adopter.

Les valeurs sont certainement l’outil le plus simple et le plus puissant pour construire une équipe. Chaque individu a des valeurs et il les incarne déjà.

Bien qu’il ne soit pas facile de déterminer les valeurs propres qui nous guident au quotidien, puisque nos valeurs guident notre comportement, chacun doit analyser ses comportements afin de connaître ses propres valeurs.

Toutes les valeurs semblent importantes, bien que chaque individu en incarne certaines plus que d’autres.

Attention, Le non-respect des valeurs, des règles de vie ou encore la priorité donnée à son objectif personnel ainsi que des passe-droits sont autant de mises en danger qui peuvent anéantir une équipe, pour la faire redevenir un groupe d’individu.

 

Les règles

L’équipe possède des règles de vie communes

L’Homme a besoin de règles pour vivre au quotidien, car elles lui permettent de satisfaire un besoin fondamental, le besoin de sécurité.

Le risque est que si un membre de l’équipe ne suit pas les règles, ne serait-ce qu’une fois, il peut de ce fait, se faire écarter de l’équipe.

L’entraîneur doit être le modèle et le garant du respect des règles que le groupe devra définir ensemble.

C’est dans la qualité des relations avec ses partenaires et ses entraîneurs, que va pouvoir se développer un plaisir durable et l’envie du dépassement du sportif. Ceci est la base même de la cohésion et de la motivation. A l’inverse, des relations dégradées peuvent ruiner l’intérêt porté au sport ainsi que le désir de gagner.

 

Les objectifs

L’équipe a un ou des objectifs communs

Un groupe ne peut exister en tant qu’équipe, que si il possède un but commun et clairement défini. Le sportif pourra se baser sur cet objectif pour déterminer son objectif individuel, afin que ce dernier soit au service du collectif.

Pour que cet objectif soit poursuivi par tous, l’entraîneur doit trouver les ressources et les bons mots pour motiver les tireurs. Son rôle est d’accompagner l’accomplissement de l’athlète en tant que sportif mais également en tant qu’individu. Il doit donner du sens et aider chaque individu à trouver son propre sens dans cet objectif commun.

L’équipe doit laisser l’opportunité à chacun de s’exprimer. Elle peut être considérée comme complète lorsque les sportifs peuvent aller se ressourcer au sein du collectif et que ses membres se soutiennent mutuellement.

La performance individuelle passe par la performance collective. En se mettant au service du collectif, on va en tirer un bénéfice pour sa réussite individuelle.

L’escrime

Encadrement

Mon encadrement sportif, mes Maîtres d’armes, entraineurs, coach physique, magnétiseur et encadrement médical.

Site amis

Je remercie de tout cœur tous mes parrains, mes coachs et ma famille sans lesquels cette aventure ne pourrait pas exister !

Fiche escrime

Fiches informatives sur les armes, les règlements, l’arbitrage, comment entretenir son matériel, les compétitions

Sponsors

UN GRAND MERCI A MES PARRAINS

Code de publicité des escrimeurs

Les boissons pour sportifs

CONNAITRE L’ESCRIME

ESCRIME

INFO DIVERSES

” Parfois, le plus petit pas vers la bonne direction …
finit par être le plus grand pas de ta vie !


Même si tu dois marcher sur la pointe des pieds …
franchis le pas ! “

LES BOISSONS POUR SPORTIFS

 

Les boissons pour sportifs existent depuis les années 60. Elles ont été conçues pour venir en aide aux athlètes pratiquant surtout les sports d’endurance.

Les recherches ont permis de démontrer que, pour améliorer les performances, ces boissons doivent répondre à certains critères.

  • Fournir de l’énergie aux muscles sous forme de sucres (glucides).
  • Être absorbées rapidement
  • Maintenir la température du corps
  • Avoir un goût agréable pour encourager la consommation volontaire
  • Assurer une bonne réhydratation
  • Fournir les sels minéraux perdus dans la sueur

Composition de base

Ces boissons sportives sont dites «isotoniques » car elles contiennent la même concentration de substances que celles que nous avons dans le sang, ce qui permet une absorption plus rapide dans le tube digestif. Ce sont principalement :

Des glucides

Les glucides, ou sucres, confèrent aux boissons leur saveur sucrée et sont le principal carburant des muscles à l’effort.

Des sels minéraux

La transpiration se compose essentiellement d’eau, mais elle contient également des sels minéraux tels que le sodium et le potassium qui sont indispensables à la réhydratation.

Attention, l’utilité de ces boissons dépend de l’intensité de l’activité sportive pratiquée

Les boissons sportives compensent la perte de glucose, d’eau et de sel, pour que l’énergie reste toujours au top.

Pour la plupart des exercices physiques, l’eau, qui contient aussi des sels minéraux, est une boisson tout à fait suffisante.

 

Quand prendre une boisson pour sportif ?

Moins de 60 min : De l’eau suffit.

Plus de 60 min : Une boisson contenant de 6 à 8 g de glucides par 100 ml, 500 à 700 mg/l de sodium et 75 à 200 mg/l de potassium.

Il faut également prendre en compte les facteurs suivants :

  • les conditions environnementales (température, humidité…)
  • la durée de l’effort
  • l’intensité de l’effort
  • le type de vêtement et d’équipement porté

Lors d’un effort d’endurance, la fréquence cardiaque augmente et le débit sanguin se reporte dans les muscles. L’activation des muscles génère alors de la température, qui entraîne la sécrétion de sueur. Son évaporation permet de nous rafraîchir.

Les muscles actifs, soumis à l’effort, brûlent une grande quantité de glucides. Si le corps en manque, cela peut se traduire par une importante baisse d’énergie. D’autre part, puisque la sueur est principalement constituée d’eau et d’électrolytes (chlore, sodium, magnésium, etc.), transpirer entraîne vite une perte importante de ces substances. La déshydratation qui en résulte doit donc être compensée par une prise d’eau mais aussi de sel.

Quelles quantités consommer ?

Pour rester hydraté tout au long de l’exercice, il est conseillé de boire régulièrement de petites quantités ; entre 150 et 350 millilitres de liquide toutes les 15 à 20 minutes.

La quantité à boire varie d’une personne à l’autre selon sa taille, sa masse corporelle, mais aussi son degré de transpiration. Plus vous suez, plus grandes doivent être les quantités de liquide absorbées.

Il faut tenir compte du  taux d’absorption moyen de notre corps qui est de 12 à 13 ml/kg/h.

Un surplus calorique n’étant pas conseillé, il est important de vérifier que la quantité totale de calories consommées lors de l’utilisation de boisson pour sportif ne dépasse pas ses besoins.

PREPARER SA PROPRE BOISSON

Préparer soi-même sa boisson, permet d’avoir un meilleur contrôle des ingrédients et de la quantité de sucre consommés.

 

Pour des efforts intenses

Le jus d’orange contient naturellement du potassium

 

Gatorade maison

7,8 g de glucides par 100 ml

175 ml (3/4 tasse) de jus d’orange frais, non sucré*
325 ml (1 1/3 tasse) d’eau
20 ml (4 c. à thé) de sucre
1 pincée de sel (facultatif)

 

Gatorade maison

6,6 g de glucides par 100 ml

250 ml (1 tasse) de jus d’orange frais, non sucré*
350 ml (1 1/3 tasse) d’eau
15 ml (1 c. à table) de sucre
1 pincée de sel (facultatif)

 

Boisson à base d’eau aromatisée

1 l d’eau minérale agrémentée d’une infusion
20 g de sucre
40 g de maltodextrine
1,5 g de sel de cuisine

 

Boisson à base de sirop

1 l d’eau minérale
20 g de sirop au choix
40 g de maltodextrine
1,5 g de sel de cuisine

 

Le sucre peut être remplacé par du miel ou du sirop d’agave.

Si vous êtes souvent sujet aux crampes, ajoutez 1 g de citrate de magnésium.

 

Pour des efforts modérés

Boisson à base de thé

1 l de thé légèrement sucré
1,5 g de sel

 

Les boissons stimulantes

Ne surtout pas confondre les boissons pour sportifs avec les boissons « énergisantes ».

Bien que la plupart des ingrédients soient similaires, les boissons énergisantes contiennent également de la caféine, des herbes naturelles, du pollen d’abeilles, etc…) et surtout leur teneur en sucre est très élevée.

Elles ne conviennent donc pas pour hydrater adéquatement et surtout leur contenu en caféine ne convient pas aux enfants.

L’escrime

Encadrement

Mon encadrement sportif, mes Maîtres d’armes, entraineurs, coach physique, magnétiseur et encadrement médical.

Site amis

Je remercie de tout cœur tous mes parrains, mes coachs et ma famille sans lesquels cette aventure ne pourrait pas exister !

Fiche escrime

Fiches informatives sur les armes, les règlements, l’arbitrage, comment entretenir son matériel, les compétitions

Sponsors

UN GRAND MERCI A MES PARRAINS